Villefranche Initiative Environnement

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Décharge de Solozard (en cours)

La décharge de solozard sent mauvais

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 24 octobre 2014

la "vraie-fausse" information sur le quai de transit

 …. et Solozard 2020 (!...) .

 Dans son édition du jeudi 23 octobre, la Dépêche du midi s’est - enfin - manifestée quant à la prochaine construction du quai de transit des déchets aux Gravasses (!?...) . Il est vrai que ce journal ne pouvait faire que du moins , suite à l’article du Villefranchois du 16 octobre ( et l'info de l’association V.I.E. dans son blog … laquelle a laissé à l’hebdomadaire local la priorité de l’information ) .
Compte tenu du fait que l’affichage du projet était fait depuis plus de 15 jours sur les lieux , ça n’a donc pas été un scoop .

À la lecture de ce « papier », le citoyen lambda, tout autant que le simple riverain, qui n’est pas au fait de toutes les informations sur l’activité  du CET de Solozard - et notamment des données du tonnage de déchets enfouis - pourrait se réjouir de l’évolution du système, et croire que plus rien n’allait se passer sur ce site (!?...).

Il n’en est rien (?). Il est bien précisé dans l’article de presse :
« ...après 2020 les déchets résiduels (
sacs noirs) ...10 500 tonnes » 
Or , en 2013, à Solozard ,
le tonnage de déchets enfouis a été de 16 400 tonnes (!) . *

Le Sydom a-t-il tout dit à  l’ auteur de l’article ( G. L. ) , ou celui-ci n'a-t-il pas tout écrit ?

Reportons nous en 2020 . Notre question est :
COMMENT LE SYDOM PREVOIT-IL LE TRAITEMENT DES 6 000 TONNES DE DIFFERENCE ? ? ?, déchets non voués à la fabrication d'énergie , composées de : « gravats en mélange « 537 t. ,  « déchets d’activités économiques (?) 2 834 t. et encombrants 2 593 t. ( certainement les matelas , les conteneurs « récup-verre » et autres matériaux issus de chantiers de communes environnantes , par exemple) qui ne rentrent bien évidemment pas dans les sacs noirs (?).  informations et clichés ci-dessous.


Et pour en dire un peu plus sur le quai de transit:
J’avais déjà abordé le sujet , il y a 6 ans, lors de la réunion de la CLIS du 21 octobre 2008 : extrait ci-dessous… sans commentaire ( ! ) 





Sigmund Freud aurait trouvé ce type de détournement de question très intéressant à analyser ... puisque par sa réponse en "pirouette" P. Couronne avait donné la solution :
Si on ne peut pas le créer "sur", il suffit de le créer à côté ( CQFD)

Notre croisade est certainement loin d’être terminée et le Sydom, ses dirigeants, les pouvoirs publics …. et la presse , auront encore des réponses à trouver à nos - nombreuses - questions avant 2020 .

C’est grâce à tout ça, cher lecteur attentif , que nous vivons d’incroyables aventures ( !?...)

 
Signé : le poil à gratter,  le trublion,  le porte voix des riverains , etc .**

 

 *  information Rapport d’Activité du Sydom ( ...même si on sait que c’est faux ! ).
**  je vous invite à vous reporter aux articles de la Dépêche du midi des 7 dernières années, sur ce sujet, pour savoir qui m’a attribué ces élégants sobriquets (!?...) .

 

jeudi 16 octobre 2014

Erratum :

...concernant l’article précédent  ( 30 septembre ).

Le commentaire  de la Dépêche du midi, en date du 27 septembre, concernant le Rapport d’Activité Communautaire disant «  en fin de séance les élus ont apprécié les compte-rendus d’activités du Sydom12 et de Solozard », que j'avais imputé au « journaliste vedette » de la Dépêche du midi, Jean-Paul Couffin , n’était pas de lui 
Il me l'a fait savoir par un appel téléphonique pour le moins irrité .

JE lui présente toutes mes excuses , au titre de rédacteur de cet article,  quelque peu ironique il est vrai, agacé que j'étais par ces lignes inutiles n'étant pas le sujet de l'article , lesquelles n'avaient  pour intérêt que de faire "mousser" P. Couronne et les élus de la CCV  , membres du conseil syndical du Sydom12 (...). 

Tellement habitué à ce qu’il traite ce genre de dossier,  je me suis laissé aller à lui attribuer ce communiqué, non signé il est vrai .  

J'avais encore en mémoire l'article « face à face » Galy / Couronne (photo ci-dessous), dont il était l'auteur et je dois dire que j'avais été moi même quelque peu contrarié par ce" papier", alors que j’avais été invité au journal, simplement pour faire le résumé de l’A. G...
Je ne l'avais pas agressé pour autant, suite à la parution de l'article .













A propos de cet article, pour reprendre le commentaire de P. Couronne " la règlementation Galy ne m'intéresse pas", je tiens à préciser, que si aujourd'hui, Solozard est "approximativement dans les clous" en rapport avec la législation concernant les Centres d'Enfouissement de déchets, c'est principalement suite à plusieurs dossiers déposés par l'association V. I. E. auprès des autorités compétentes, dénonçant les infractions et les dysfonctionnements du Sydom12 à Solozard depuis 2005 ( avec P.V. et mises en demeures par la DREAL ) Mais cela, Mr Couronne n'en parle pas ... et ce n'est pas, non plus, dans le journal (?).
J’invite donc Jean-Paul Couffin à poser les bonnes questions au président du Sydom12 * ( et de la CCV...) , à en vérifier les réponses...et beaucoup mieux:  assister personnellement aux Assemblées Générales de l'association .... 

J-C Galy .


* un exemple: en 2004, pourquoi la CCV - alors en charge de la mise aux normes du site - n'avait-elle pas équipé le pont bascule d'un détecteur de radio activité et les alvéoles d'enfouissement de capteurs de biogaz ?
Ces équipements obligatoires étaient mentionnés dans le cahier des charges et très certainement budgétisés ... ( installés par le Sydom en 2008 ... le contribuable a-t-il payé 2 fois ? ) 

NB: je précise que le vrai sujet de cet article du 30 septembre est particulièrement intéressant : le pompage d'eaux de pluie souillées par des déchets dans les alvéoles, leur déversement dans le bassin de décantation ... et par voie de conséquence, dans l'Aveyron, via le ruisseau des Places et l'Algouse  . 
Jean-Paul Couffin n'en a pas fait mention dans notre conversation (..) 

JE m' étonne aussi : y a-t-il eu un article que nous n'aurions pas vu dans la Dépêche du midi, sur le projet du Sydom concernant la construction du quai de transit des déchets ménagers à proximité de la déchetterie des Gravasses ? Comme l’a titré le Villefranchois de ce jeudi 16 octobre   « en toute discrétion » .

à l'association, nous connaissions pourtant cette information depuis 15 jours suite à son affichage sur place. J'ai personnellement consulté le permis de construire aux services techniques de la mairie la semaine dernière .
Comme quoi, à chacun ses méthodes d'investigation ... et de communication (..)

 

mardi 30 septembre 2014

Solozard 2014 (septembre))

RECIDIVE ( voir le billet de mars concernant l'alvéole 8 ...)

Tout comme la mer pour les marins , ou la montagne pour les alpinistes, à Solozard, il y a toujours quelque chose de nouveau à voir  . . . le plaisir en moins ( ! )

Le bureau, les riverains … et le président de l’association V. I. E. , remercient la Dépêche du midi et plus particulièrement son journaliste-vedette  Jean-Paul Couffin (!?...), pour son article dans l ‘édition du samedi 27 septembre concernant la réunion du conseil communautaire. 
L’article se terminait ainsi : « . . . les élus ont appréciés les compte-rendus d'activités du Sydom12 et de Solozard " .

Ce monsieur, pas plus que 95% ( 100 % ? ) des élus présents, ne doit pas souvent venir à Solozard – ou simplement faire une visite "inopinée",  1 fois par an , comme l’inspecteur de la DREAL (…) - sinon il s’apercevrait que l'activité du traitement des déchets sur le site , c'est aussi çà ! (voir photos ci-dessous ).












ALVEOLE 9 : Des déchets qui baignent dans des jus, lesquels vont être pompés et rejetés dans  l’Aveyron via le ruisseau des Places et l’Algouse  . . . . inondant quelques champs au passage (!?...) .

Tout comme à chaque fois que les vannes sont ouvertes ( le 5 septembre) . Pollution direz-vous ! Que nenni, réponds le Sydom, nous avons l'autorisation (...)
















Chers lecteurs, dans le but de vous préserver des vraies nuisances, - mais surtout de vous revoir sur le site -  cet article ne reproduit pas les odeurs  (...).







@ bientôt pour de nouvelles aventures .

 

mardi 22 avril 2014

L’actu à Solozard ( avril 2014 )

.
 
et ça continue encore et encore  . . . ( disait Francis Cabrel ) , sauf que là, c'est pas de la chansonnette, on est avec des gens sérieux, des élus du Peuple, des responsables dit-on habituellement (!?)

 On  pourrait se réjouir de la fermeture du casier n°1 , qui devrait améliorer les problèmes de nuisances olfactives une fois celui-ci complètement recouvert  (photo 1 ) .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Mais c’est sans compter sur la manière dont le Sydom procède pour les premiers enfouissements ( déversements est plus approprié ) dans l'alvéole du second casier.
Ça se passent comme à l’accoutumé, sans recouvrement le week-end ! ! ! ( photo 2 )

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Provocation ? *
Bêtise ?  *
Incompétence ? …
*      le saurons nous jamais ?


@ bientôt pour de nouvelles aventures !


*
 
ndlr: ce n’est pas un QCM     ( Questionnaire à Choix Multiples ), mais un « simple » constat des 3 réunis .

 

dimanche 23 mars 2014

Vigilance orange à Solozard !


Rien ne nous échappe !
 

Alerté, dans un premier temps par un riverain, que le ruisseau des Places coulait à flot, puis par un agriculteur disant que son pré, sur la route basse de Farrou, était inondé, nous nous sommes rendus sur le site ( en restant derrière la clôture… réglementation oblige !?) pensant que, comme les fois précédentes, les vannes des bassins avaient été ouvertes .

À notre grand étonnement, l’eau s’écoulait à flots de l’aqueduc (photo "recto-verso")








Comment était-ce possible, puisqu’il n’avait pas plu depuis 10 jours  ?

Nous avons découvert la réponse en faisant le tour du site.
Les grosses pluies de février, qui avaient transformé les nouvelles alvéoles en « piscine« (
photo, à comparer avec l’article précédent ), étaient en train de se vider . Des techniciens avaient mis en place une motopompe , raccordée à la canalisation des eaux pluviales et l’eau pompée s’écoulait ainsi dans le bassin en contrebas .















Et voilà comment, sans scrupule, sous le couvert d’une mission d’intérêt général, le Sydom peut ouvrir les vannes des bassins et inonder les prés et les champs en contrebas        ( les vaches et les chevaux qui viendront y brouter, vont se régaler !? )

La population villefranchoise ne remerciera jamais assez le président Patrice Couronne et ses acolytes, de l’honneur qu’il leur fait de ramasser leurs déchets sans avoir augmenté les impôts depuis 2008 (déclaration de presse...propos de campagne )


 
@ bientôt pour de nouvelles aventures .


NB: info dernière qui n’est pas dénuée d’intérêt .

SYDOM : organisme qui a la charge technique du traitement des déchets de l’Aveyron ( +/- 280 000 habitants ) .

Son président Patrice Couronne et le vice président Jean-Louis Alcouffe ont obtenu les plus mauvais scores de leur liste lors des dernières élections municipales dans leur village respectif, Morlhon ( +/- 550 habitants ) et Toulonjac ( +/- 700 habitants ). Très certainement le reflet de leur notoriété . . . . et de leur compétence (!?) .

    

 

mercredi 26 février 2014

2014 à Solozard


Comme vous le constaterez grâce à la photo ci-dessous, les travaux du 2 ème casier ont bien avancés .


 .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

;

On ne peut que se réjouir que le Sydom suive les consignes de la réglementation dans l’exécution des dernières alvéoles . C'était loin d’être le cas pour le 1er casier/dépotoir, qui pourtant était sensé être aux normes ( ?!... autre photo et historique  ).


 Ceci dit, le respect de la réglementation est une chose, la solution au récurant problème des nuisances olfactives en est une autre . Pour preuve les derniers relevés des riverains (!...) .
Nous n’avons pas encore reçu le Rapport d’activité 2013. Nous pensons que les responsables se retrancheront derrière les élections municipales… dont ils sont — obligatoirement — partie prenante, mais nous ne nous faisons pas d’illusion quant aux résultats des analyses. Qu’elles soient des eaux « propres », des lixiviats, , etc … tout y sera . La teneur en cuivre, en plomb, en zinc et même en nonylphénol monoethoxylane (0,1 !?...). Sans oublier la torchère et la teneur en méthane  , en l’oxygène , en l’hydrogène , etc …

En revanche, pour ce qui est de la qualité de l’air et des nuisances olfactives , depuis sa prise de compétence, le Sydom n’a JAMAIS donné aucun résultat .

Bien évidemment, il y a un paragraphe consacré au sujet, lequel étant, depuis toujours, un copié-collé de l’année précédente disant : «  18 riverains se sont portés volontaires pour constituer un réseau de nez ... »,

Mais , alors que ces personnes font des relevés quotidiens des odeurs quelquefois pestilentielles,  Que tous les trimestres, ils envoient leurs résultats, recevant en retour, des feuilles vierges à remplir avec 2 lignes d’informations sur les prochaines interventions de techniciens sur le site, les prévenant de « se mettre à l’abri », car ça risquerait se sentir (…), JAMAIS, au grand jamais, le Sydom n’a diffusé de résultat ou de graphique, concernant ce sujet , dans son Rapport d’Activité annuel .

C’est un peu se moquer de ces gens qui subissent quasi quotidiennement ces inconfortables désagréments .

Quoi qu’il en soit, nos « vigies » restent en alerte et vous informeront de toutes les nouvelles « péripéties » qui se dérouleront sur le site .

@ bientôt.

 

samedi 28 décembre 2013

L'actu à Solozard


Chers lecteurs , on ne vous oublie pas . .
Au contraire, on bosse à flux tendu sur le sujet  (!...), pour preuve, le dossier révélateur de nouvelles infractions présenté en vidéo , lors de l'Assemblée Générale de l'association         V. I. E.  le 21 novembre dernier  (photos dans l'article précédent) .

L'autre sujet développé . .  et  "on-ne-peut-préoccupant"  pour les riverains du site :
l'après 2020 .
Bien évidemment, comme plusieurs fois affirmé par les responsables, le site sera fermé, mais bien évidemment aussi, ils parlent du site actuel , de l'actuel périmètre (!?) .
Notre préoccupation est la gestion et le traitement des déchets du secteur villefranchois après cette date , sachant que le permis du quai de transit a été bloqué et que, en quelques années, le terrain mitoyen en amont a changé 2 fois de propriétaire . Le dernier acheteur, étant, soit très ignorant des lois physiques de la nature ( la gravité en l'occurrence ! ? ), ne  comprenant pas ( ou fait semblant ) que son terrain serait le plus propice à l'installation de nouveaux casiers .
Autre " souci " quant à l'afflux et l'augmentation des déchets : l'extension de la Communauté de communes, avec le rajout de nouvelles communes et un nouveau planning du ramassage .
On vous reparlera de tout ça en 2014 ! ! ! 

En attendant , le président et tous les membres du bureau vous adressent leurs meilleurs voeux pour cette nouvelle année qui s'annonce .

mardi 23 juillet 2013

Le Sydom , donneur de leçons (!?)

. . . mais il devrait , auparavant, balayer devant sa porte !


À propos du dernier dépliant invitant au tri sélectif  .

À quoi cela sert-il de faire trier les déchets recyclables à la population, si le Sydom et la Communauté de communes ( qui ont  la compétence du traitement et de la collecte ) font n’importe quoi ?

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

 1°/ La collecte:

ci-dessous, la manière dont se déroule la collecte à Villefranche de Rouergue :
Un  lundi, jour de collecte des sacs noirs : dans le même temps, les containers noirs et les jaunes sont embarqués dans le même camion   .


2°/ le pesage :
 la réglementation oblige les véhicules à passer sur le pont-bascule pour peser avant et après l'enfouissement de tous les déchets.

Ci-dessous un fourgon d’une entreprise de débroussaillage du site de Solozard contourne les plots avant - et après - avoir vidé,  pour éviter le pont-bascule ( beaucoup d'autres le font très certainement régulièrement ! ? )


Si malgré cela, le Sydom obtient la certification iso 14001, compte tenu des précédentes infractions et nombreux dysfonctionnements, le niveau des audits est tombé bien bas (...) .

 Nous terminerons en paraphrasant Ruy Blas :
"  Ô,
  ministres intègres, conseillers vertueux (...), "
de quel droit donnez-vous des leçons et demandez que l'on  trouve un côté positif à votre action , alors que vous n’êtes pas capable de donner l’exemple «  !?
 

Bonne lecture à tous , bonnes vacances,

@ la rentrée pour de nouvelles aventures .


NB: toutes les photos et vidéos sont à la disposition des autorités compétentes et des pouvoirs publics (...)

Les intervenants ont été volontairement floutés pour préserver leur anonymat .

 

mercredi 1 mai 2013

1er mai au dépotoir de Farrou ( Solozard )


Un petit brin de muguet,  mesdames, messieurs ?

Malgré le dossier de l’association V.I.E. remis à chacun des membres lors de la réunion de la CLIS ( Commission Locale d’Information et de Suivi ),  le 29 mars 2013 , mentionnant des dysfonctionnements  concernant le traitement des déchets, lors des ponts et des jours féries, sur le site de Solozard.
Malgré les remarques de Monsieur le Sous-préfet et le paragraphe du P. V. de cette même assemblée évoquant ce problème .

Monsieur le président du Sydom, bien trop occupé par son mandat, ses fonctions présidentielles de divers organismes et autres missions d'intérêt général * - et certainement très mal secondé - n’a pas pu faire mieux en 2013 qu’en 2012 . 

(photos ci-dessous )


Simples dysfonctionnements ( mais ils sont fréquents ), Incompétence, mauvaise volonté, je-m'en-foutisme, etc . . .  ?  
Nous vous laissons le choix !

@ bientôt pour de nouvelles aventures . . .

  

 * Lesquelles ne sont pas des responsabilités d’altruiste..

mercredi 27 mars 2013

SyDOM : Rapport d'Activité 2012

Ce qui n'est jamais montré dans le Rapport d'Activité .

Nuisances olfactives :

. . . à propos du réseau de nez .

  Si cette année, le paragraphe du Rapport d'Activité du Sydom concernant le réseau de nez n’est pas un énième « copié-collé » des années précédentes, ce n’est, en revanche, ni plus ni moins qu’une « Lapalissade », car dire qu’il y a une corrélation entre le relevé des mauvaises odeurs et certains  dysfonctionnements de la torchère et/ou certains  évènements climatiques,  est une évidence (!?) .
Autant dire que si l’on rentre chez soi mouillé , c’est parce qu’il pleut dehors  (…) .

 Ce n’est pas pour autant que le Sydom présente un tableau ou un graphique des relevés qui lui sont communiqués (on se demande bien par qui d'ailleurs !? ) . . .  . pas plus qu'il ne solutionne le problème (...)

 2012  :   tableau des nuisances olfactives relevées par les adhérents de l'association - riverains du site - et reportées sur l’aire des vents.

Impact des nuisances olfactives .


















Pour mémoire  -  et/ou information  -  l’arrêté ministériel du 9 septembre 1997 ( et toutes les circulaires qui suivent), stipule que l’exploitant doit tout mettre en œuvre pour palier à toutes les nuisances que cause ce genre d’activité : nuisances olfactives, environnementales , envols, etc . . .
Contrairement aussi à ce que « certains » disent, il n’y a pas d’accoutumance aux mauvaises odeurs de ce type, très souvent  écœurantes et nauséabondes, mais plutôt un effet de « supplice chinois » du type goutte à goutte :

L’exaspération et le ras le bol  s'amplifient avec le temps !

Bonne lecture et @ bientôt sur les ondes !  

- page 2 de 13 -