.

.

.

.

Extrait du Rapport d’ Activité 2013 :
« une recrudescence des odeurs de Juillet à décembre » *

Extrait du Rapport d’Activité 2014 :
« une recrudescence des odeurs de juillet à novembre « *

En fait "d'odeurs ", il s’agit de  pollution atmosphérique due à des  émanations de biogaz, composition particulièrement toxique à base de dioxyde de carbone ( CO2, 25 à 40 % ) et de méthane (CH4) , 50 à 75 %: gaz 25 fois plus dangereux que le gaz carbonique ** 

Et que fait le Sydom contre cette situation : RIEN !

. . . à part en faire une information édulcorée dans son "journal de bord" annuel, parlant du problème comme d’une simple nuisance passagère ... et de leur avis, certainement tout à fait supportable (!?)

Mais ce n’est pas le seul problème :

Rapport d’ Activité. 2014: Le Sydom dit avoir fermé et recouvert l'ensemble du 1er casier et branché tous les collecteurs.de biogaz. Mi-avril , début de l’exploitation du casier n° 2 . mais en juillet, « recrudescence des odeurs « . . . alors que les nouveaux déchets n‘ont pas commencé leur décomposition , leur maturation et de fait, pas encore généré de biogaz (!?...) .

Il y a tout de même une anomalie quelque part !

Restez bien cloîtrés chers riverains, nous continuons à suivre tout çà de très près !


* soit respectivement 5 et 6 mois sur 12 , il semblerait que les autres mois ce ne sont que des mauvaises odeurs « ordinaires «  ! ? . . .
** 
  rapport du Sénat .