S’il vous plait, monsieur Couronne, un peu de respect,
… et de sincérité dans vos déclarations de presse (!) .

 Suite à l’article paru dans le Villefranchois du 3 décembre, le président du Sydom dit ouvertement que  Jean-Claude Galy , président de l’association V.I.E., est un affabulateur. 










Nous allons développer quelques sujets évoqués dans le dossier de vigilance de V.I.E., concernant le site de Solozard, distribué lors de la réunion de la Commission de Suivi de Site, le 2 avril dernier à la Sous préfecture, en présence
de monsieur le Sous-préfet et d’une quinzaine de membres de la commission et vous prouver la véracité de nos propos .














1°/
  sur le sujet « 
fraude au pesage »:
Lorsque nous filmons un fourgon qui contourne le pont bascule - sans peser - et va déverser des déchets verts dans la fosse ( déchets interdits d'enfouissement ! ). :
ce ne sont pas des affabulations, ni une vue de l’esprit !
Réponse du président du Sydom lors de la réunion de la CSS: «  nous ne nous facturons pas à nous même , comme il s’agit d’une entreprise chargé de nettoyer les abords du site , nous avons jugé inutile de peser « ( compte rendu de la CSS !?...) .

Nous rebaptiserons donc cet épisode: MENSONGE au pesage ! 
Dans l’absolu quel que soit le poids de ces déchets, le tonnage donné dans le Rapport  d'Activité annuel du Sydom est faux  ... de combien ? et qui peut le savoir ? sachant que tous les déchets Sydom sont bien évidemment enfouis sans être pesés ( c’est ce qui a été dit !) ..















2e sujet: "
 
collecte aléatoire " : lorsque nous filmons des agents de collecte déversant régulièrement dans le même camion, les containers noir et jaune le même jour pour aller les vider à Solozard (!?...) ce ne sont pas des affabulations, ni une vue de l’esprit !

Réponse du président du Sydom: « lorsqu’il y a des sacs noirs dans les containers jaune, les agents ont pour consigne de les considérer comme des containers noirs « (!?...)
NDLR:  Et quand c’est l’inverse, ils font comment ?
Ne serait il pas plus facile de jeter les 2 ou 3 sacs noir « intrus » directement dans le camion en laissant les jaunes dans leur propre container  ?
Ceci fausse toutes les données en matière de tri sélectif sur cette zone. De fait on ne peut comptabiliser correctement la démarche des citoyens dans ce domaine.
Tous les résultats suite aux campagnes d'informations sur ce sujet en sont totalement faussées en raison de ce dysfonctionnement (!).


NDLR:

Comme dit le président de V. I. E. : tout le quota déchets ménagers/tri sélectif en est faussé et le tonnage de sacs jaune expédié au centre de tri sélectif de Figeac ne correspond à rien. Est-ce la moitié, 1/3  , ou 1/4 de l'ensemble des sacs jaune ? nul ne le sait (!)…. sans parler du  %  de retour pour cause de mauvais tri (coût 2014 : 110 000 € pour la collectivité !?). ... et le discours " .... ainsi sont préférables 60 kg/hab/an avec 20 % de refus, plutôt que .... " . que tient le président du Sydom, c'est du bla bla  (!).


Conclusion : La collecte de tri sélectif est mal faite, point ! ! !















3°/
« 
pollution des eaux «  : lorsque nous filmons le pompage d’eaux saumâtres  dans l’alvéole n° 9 en août 2014 ( de nombreux déchets ayant débordés de l’alvéole voisine et y stagnant depuis 2 mois) ,  pompage rejeté ensuite dans le bassin des eaux propres (?) et par décantation dans le ruisseau des Places et l’Aveyron, via l’Algouse, : ce ne sont pas des affabulations ni une vue de l’esprit !
Réponse du président du Sydom: « les eaux pompées en février ont été contrôlées par Aveyron labo …. » !?
Une pirouette qui permet d’éviter de parler du 2 ème pompage  d'août ,qui lui, est avéré comme une pollution ! (…).
Devons nous ranger cette situation dans la catégorie : "mensonge par omission"  (?). 

4°/ « pollution de l’air » : constat fait après de nombreuses années de relevés effectués par les 18 riverains du réseau de nez ( Rapports Sydom ) et portés à votre connaissance, sans aucun résultat probant d’amélioration des odeurs nauséabondes des quartiers environnants. Sachant que ce même constat est fait par des centaines de personnes, riverains, promeneurs,  automobilistes, etc ... les nuisances olfactives étant de fait une pollution de l'air : ce ne sont pas des affabulations ni une vue de l’esprit !
Sur ce sujet, il est répondu : « il n’y a pas de pollution « . (!?...) A-t-il été fait des analyses ? Il n'en a jamais été présenté et encore moins donné de résultat, d'autant que si elles étaient à l'avantage du Sydom, il y a longtemps qu’elles auraient été publiées . Tout comme pour l’eau, aucune preuve apportée, ni aucun résultat donné  (!...).

De fait, une nouvelle fois : affirmation sans preuve (!)
Le problème des nuisances olfactives ressenties par tous, autour de Solozard et de tous les centres d’enfouissement, ce sont les émanations de biogaz non captées . Le biogaz étant un mélange de méthane et de CO² . ...Inutile de préciser que ce  gaz est extrêmement toxique et génère par voie de conséquence une pollution de l’air dangereuse pour l’environnement (!).

Etc, etc ….

Nous confirmons: tous les évènements qui viennent d’être décrit sont bien des dysfonctionnements dans l'activité du traitement des déchets sur le site de Solozard ( ! ).

Nous continuerons notre surveillance et ferons remonter aux pouvoirs publics et autorités compétentes tout ce qui nous semblera non-conforme à l’activité dont le Sydom a la charge .

@ bientôt pour de nouvelles aventures !

 Nb: les propos du président du Sydom étant assez grave, nous envisageons sérieusement de diffuser prochainement ces vidéos . Les internautes et autres observateurs jugeront et apprécieront très certainement ... (!?...).